Livre du mois / Juin

Hello tout le monde,

Il y a bien longtemps que nous n’avons pas fait d’article livre, et pour cause: les exams, les multiples déplacements (emploi du temps de ministre genre ahaha). Mais bref, tout ça ne nous a pas empêché de lire pour autant. Qui dit soleil en plus (Marseeeeille t’as campris) dit lecture dans les parcs, sur la plage …

En lecture j’ai toujours eu des phases et la phase que je traverse en ce moment est un peu plus longue que les autres, je ne suis même pas sure que ce soit une phase à vrai dire. J’aime beaucoup lire des livres écrits par des femmes, dans lesquels des femmes fortes y sont représentées. Je trouve que c’est important de se sentir représenté et en ce moment j’y tiens. Que ce soit représenté en terme de genre mais également en terme de race.
Et c’est là que je viens à parler du livre du mois de juin que je conseille tout d’abord aux jeunes femmes noires. Ce livre c’est Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie.

Certains/nes ont pu avoir entendu parler d’elle lors de la sortie de l’album éponyme de Beyonce, plus particulièrement dans la chanson Flawless il me semble bien, on l’entend dire, je cite :

On apprend aux filles à rester sages, à se faire discrètes. On leur répète « Tu peux avoir de l’ambition mais pas trop, vous devez avoir un but dans la vie à atteindre
sans trop réussir sinon vous représenterez une menace pour les hommes »
Parce que je suis une femme, on attend de moi que je me marie, on attend de moi que je fasse des choix tout en ayant bien à l’esprit que le mariage est la chose la plus importante, que le mariage procure bonheur et amour ainsi qu’un soutien réciproque. Mais pourquoi ne pas dire ça à un homme?
Nous élevons nos filles pour qu’elles voient les autres filles comme des rivales, pas dans le travail ou la réussite ce qui pourtant, à mon avis, serait une bonne chose, mais pour avoir l’attention des hommes.
Nous apprenons à nos filles qu’elles n’ont pas à avoir de désirs sexuels comme les hommes en éprouvent.
Féministe: une personne qui croit à l’égalité sociale, politique et économique des hommes et des femmes.

Les fans de Beyonce reconnaîtrons surement cette partie, ou même les personnes que ça a pu interpeller.

Tout ça pour dire que Chimamanda Adichie est une femme engagée qui mérite d’être lue et écoutée.

Americanah c’est l’histoire d’Ifemelu, une jeune femme née au Nigéria, qui part pour ses études aux Etats-Unis. Elle laisse derrière elle son amoureux, Obinze qui rêve de la rejoindre dans ce pays qu’il ne connaît qu’au travers des livres et des films et qui le passionne.

Pendant 13 ans, Ifemelu va vivre dans ce pays marqué par le racisme et la discrimination et prend enfin conscience de l’importance de la couleur de peau lorsque l’on sort d’Afrique. Elle finit par tout abandonner et revenir sur ses pas, Lagos.

Ce livre est pour l’instant dans le TOP 10 des livres que j’ai pu lire jusqu’ici. Ifemelu est une femme forte et au travers de ses réflexions on se met à penser à pleins de choses parce que c’est ce que ce livre fait au delà du divertissement, il fait réfléchir.

ET BIENSUUUUUR vous me connaissez bien maintenant, il y a une histoire d’amour donc je ne pouvais qu’aimer de toute façon ahah.

J’espère que je vous aurais donné envie de lire ce livre parce qu’il est vraiment cool, et il mérite d’être lu, par tout le monde pleaaaase.

 

Des bisous,

Paounie

Livre du mois / Janvier

Hello les amis !

Comme chaque mois, nous vous avons sélectionné un livre coup de cœur et ce mois-ci c’est Treize Jours de Roxane Gay. J’ai découvert Roxane Gay avec Emma Watson et sa page instagram Our Shared Shelf dans laquelle elle partage chaque mois un livre à propos due questions culturelles et politique, de féminisme, et de race. Le livre dont je vais vous parler n’etait pas sur OSS cependant Roxane Gay y est apparue avec Bad Feminist que je n’ai pas trouvé en français. Enfin bref, je vous mets le petit résumé de Treize Jours et je vous dirai juste après ce que j’en ai pensé.

IMGP8775

Fille de l’un des hommes les plus riches d’Haïti, Mireille Duval Jameson mène une vie confortable aux États-Unis. Mais alors qu’elle est en vacances à Port-au-Prince avec son mari Michael et leur bébé Christophe, Mireille est kidnappée. Ses ravisseurs réclament un million de dollars à son père. Pourtant, ce dernier refuse de payer la rançon, convaincu que toutes les femmes de sa famille seraient alors enlevées les unes après les autres. Pendant treize jours, Mireille vit un cauchemar. Son ravisseur, dit le commandant, est d’une cruauté sans nom. Comment survivre dans de telles conditions et, une fois libérée, comment surmonter le traumatisme, pardonner à son père et recréer une intimité avec son mari ? Mireille et les siens vont pourtant réussir à reprendre pied et découvrir que la rédemption peut revêtir les formes les plus inattendues.

Ce livre se compose en deux parties: « heureux toujours » et « après ». J’ai trouvé que c’était un livre très difficile, le plus difficile que j’ai lu jusqu’alors. Mireille est détenue par un homme et ses sbires qui abusent d’elle et la mutilent chaque jour un peu plus, la dénuant de toute humanité. Beaucoup de passages de mutilations sont décrits et je vous avoue que j’en ai passé certains car certaine de ne pas pouvoir les supporter. Cependant, c’est un livre extrêmement intéressant dans le sens où on observe Mireille essayer de se reconstruire dans l’après malgré tout ce qu’on lui a fait subir et c’est extrêmement émouvant. Ce livre m’a permis d’avoir une véritable opinion sur la question du genre mais également de la sexualité.

Je ne vais pas écrire pendant des heures mais je tenais juste à dire que c’est un des livres que j’ai le plus aimé et que je vous conseille vivement. Un peu moins pour les personnes très sensibles mais si j’ai réussi à le lire vous pouvez aussi !

Des bises à vous,

Paounie

Le livre du mois / Décembre

Helloooo !! Dernier livre pour cette année ! Je vous présente une super découverte, La route sombre de Ma Jian. Je ne connais absolument pas cette auteure, je passais juste devant à la librairie et je l’ai pris. Franchement c’est un livre génial. Il parle du combat des petites gens chinoises, qui doivent se battre pour pouvoir faire naître plus d’un enfant, dans un pays où avoir une fille n’est absolument pas vu comme une bénédiction. C’est un livre vraiment touchant, centré autour de Meili, la mère, qui ne veut plus vivre soumise à son mari mais prendre son destin entre ses mains.

26194133_10210957502068950_902780425_o

Mon avis sur ce livre : c’est un livre assez long, il faut le dire. Au début j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, à comprendre les personnages. Mais seulement au début. Ensuite je suis vraiment entrée dans le monde des personnages. Quelques aspects du livre étaient relativement abstraits pour moi, dans le sens où il m’était difficile d’appréhender certains modes de vie, surtout parce que je ne connais absolument pas la Chine. Mais l’auteure fait tout son possible pour que l’on comprenne la complexité des esprits chinois, de ceux pervertis par l’agent aux autres, qui ne veulent que s’en sortir. Ce livre a été une très belle découverte, et j’ai appris pas mal de choses sur la politique de l’enfant unique en Chine. Une très belle lecture.

Bises, Ivaana